Un an pour contribuer à une révolution éducative et vivre de ma passion

Un an pour contribuer à une révolution éducative et vivre de ma passion

[Jour 1] 

Avant, je disais, un jour, je ferai ci, je ferai ça dans ma vie. Je n’ai pas envie de mourir en ayant des regrets. Je ne veux pas être née à Dijon et mourir à Dijon. Je veux vivre ma vie passionnément, intensément. Que chaque jour, je sache pourquoi je me lève et que cela me fasse vibrer. En quittant l’éducation nationale et en déscolarisant mes filles, j’ai déjà parcouru une partie du chemin mais ce n’est que le début. 

Aujourd’hui, j’arrête de dire : un jour mais lundi 25 mars 2019, c’est le jour 1. Le début d’une grande aventure. A force de chercher quelle est ma mission de ma vie, je l’ai trouvée. 

Début mars, j’ai appris que je suis haut potentiel, précoce, surdouée, un zèbre… appelez ça comme vous voulez. Cela faisait 35 ans que je croyais que j’étais bête, toujours en décalage avec les autres et avec ce que l’on me demandait à l’école. J’ai quand même pris le sujet 1 avec les textes du sujet 2 au bac de français. HORS SUJET en grosses lettres sur ma copie. Je vivais hors sujet depuis toutes ces années. 

Maintenant, je comprends pourquoi cela bouillonne dans ma tête toute la journée et toute la nuit. 

Je comprends pourquoi j’ai besoin de sens, de profondeur.

Je comprends pourquoi je n’arrive pas à mettre des mots sur mes émotions. 

Je comprends pourquoi la perfection est le minimum à atteindre. 

Je comprends pourquoi quand un sujet m’intéresse, je ne vis plus que pour ça. 

Je comprends… en fait, j’ai encore beaucoup de choses à comprendre mais cela m’enthousiasme, intellectuellement parlant. 

J’ai grandi en creusant à l’intérieur de moi un fossé énorme pour y mettre toute ma colère du monde. J’étais empêché de faire, d’être, de me réaliser. Quand je regardais des vidéos de développement personnel, je me disais que moi aussi je pouvais contribuer à changer le monde mais il me manquait quelque chose pour y arriver. On ne peut pas changer le monde en se sentant et en se montrant petit. Seule la grandeur permet de manifester notre unicité, notre puissance. 

Il me manquait l’amour, la confiance, l’estime. De moi-même. 

Je ne vivais qu’à travers le regard des autres. Quand quelqu’un n’était pas d’accord avec moi, je le vivais comme si je m’étais prise un coup de couteau en plein coeur. 

Je commence enfin à comprendre que je ne suis pas responsable des émotions des autres, j’ai réussi aujourd’hui pour la première fois à exprimer mes émotions sans avoir le corps qui tremble comme une feuille. Je suis en train d’apprendre à me connaitre et à m’aimer. Moi qui cherchait la reconnaissance dans le regard des autres et vivait la critique comme une attaque mortelle. 

Ça faisait 17 ans que mon corps me faisait mal partout, que j’étais tout le temps fatiguée et addicte au sucre. Mon corps essayait de me parler mais je ne l’écoutais pas. Je n’avais pas compris qu’il m’envoyait des messages. Je parle à l’imparfait car je suis sûre que cela sera bientôt fini. J’étais bloquée dans mes croyances limitantes. 

Je m’autorise à vivre la vie de mes rêves, une vie qui m’inspire. Et peu importe les réactions de mon entourage.

Cette semaine, je regarde des vidéos du sommet de la conscience et en en parlant avec mon mari et mes filles, j’ai dit le sommet de la confiance. Je crois que c’est ça : la confiance en MOI. 

Je leur en parlais ce soir à table et Juliette, ma fille de 7,5 ans a dit qu’un de ses moments préférés de la journée, c’était de me voir si joyeuse ce soir dans la voiture. Et sa soeur, Agathe (9ans) a décidé de lister toutes mes qualités. Quel moment de joie. Je fais tout ce que je peux pour leur apporter le meilleur mais les enfants nous imitent. Si je suis joyeuse, épanouie, confiante, … elles le seront aussi. 

Je souhaite vivre mes aspirations profondes et me connecter à ma mission de vie : 

Contribuer au plein épanouissement affectif et cognitif des enfants, qu’ils puissent exprimer leur plein potentiel. Et comme l’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde (citation de Nelson Mandela), je pourrai moi aussi contribuer à un monde meilleur. 

Je reviendrai rapidement vers vous pour vous dire comment je compte m’y prendre. 

« La qualité de votre vie dépend de la qualité de votre questionnement » Tony Robbins

 

 

[Jour 2] Je me suis levée ce matin avec une énergie incroyable, malgré une petite nuit.

Au petit déjeuner, j’ai parlé à mes filles de mes projets, de mes prises de conscience.

Et Agathe m’a dit : « Je sais ce que tu pourrais faire, tu pourrais être ministre de l’éducation ou président de la république ».

Je ne compte pas être ministre bien sûr mais je compte bien retrouver mon imagination, ma confiance en la vie que l’on a, enfant. 

A 9 ans, on croit que tout est possible et en grandissant, on perd souvent notre confiance.

En route vers un autre chemin où tout est possible.

Et je vous encourage à croire que tout est possible. Osez vivre la vie qui vous inspire vraiment.

 

[Jour 3] 

Grâce à une vidéo du sommet de la conscience, je me suis posée la question suivante : qu’est-ce que je ferais si je gagnais 40 milliards d’euros?

  • l’instruction en famille
  • Des voyages
  • Visiter des écoles Montessori dans le monde entier, je commencerais évidemment par celle de Donna Bryan Goertz au Texas
  • Lire tous les livres qui me passionnent 
  • Améliorer mon anglais (to read books in English)
  • Accompagner des professeurs des écoles vers un changement de paradigme
  • Accompagner des enfants de 3 à 11 ans
  • Verser de l’argent à des associations qui protègent la planète
  • Etc, etc…

Et ensuite? Une fois que j’aurais fait tout ça (une vie ne suffirait pas mais imaginons qu’il me reste encore 20,30,40 ans), qu’est-ce que j’aimerais faire? 

La réponse, c’est : CHANGER LE MONDE PAR L’EDUCATION.

Les enfants d’aujourd’hui sont les futurs adultes de demain. J’aimerais aider chaque éducateur a accompagné les enfants vers un plein épanouissement affectif et cognitif. 

La bonne nouvelle, c’est que je ne vais pas attendre d’avoir gagné 40 milliards. Je vais le faire maintenant. J’ai déjà un peu commencé mais à partir de maintenant, j’ose vivre la vie qui m’inspire vraiment. 

 

[jour 4]

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous une citation de Marianne Williamson que Nelson Mandela avait repris : 

« Qui suis-je moi pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux? En fait, qui êtes vous pour ne pas l’être? Au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission d’en faire de même. »

Je trouve cette citation merveilleuse et puissante. Je sens que je suis sur le bon chemin.

Mon projet s’affine de jour en jour. Et je ressens beaucoup de joie. 

 

[jour 5] 

Je me sens enthousiaste, confiante et sereine.

J’ai contacté une coach, une femme que j’avais rencontrée l’année dernière, pour m’offrir une guidance. 

Je m’offre la possibilité de réaliser mes rêves, je n’ai pas de temps à perdre.
Je ne sais pas de combien de temps je dispose sur Terre. Je veux vivre pleinement chaque instant.

Je suis joyeuse d’avoir trouvé ce qui fait sens pour moi.

 

[jour 6] 

Samedi matin, réveillée à 7h, levée à 7h30 avec une énergie énorme. 

Première fois depuis longtemps que je n’ai pas l’impression d’avoir 80 ans dans mon corps!

Je vais pouvoir travailler toute la matinée. Je suis excitée à l’idée de commencer concrètement ce projet. 

 

[Jour 7]

J’irai au bout de mes rêves.

Je suis déterminée, excitée et absorbée par ce projet.

J’éprouve tellement de joie quand je m’y consacre que je vais tout faire pour avancer la semaine prochaine, même s’il faut que je me lève à 6h.

 

[Jour 8] 

Je me suis levée à 6h20 pour avoir 1h pour travailler ce matin avant le rush de la journée.

C’est un peu difficile avec le changement d’heure mais je suis déterminée.

Bonne journée à tous! 

 

[jour 9]

Cette journée était bien trop chargée pour espérer avancer efficacement. 😏

Je me sens frustrée.

J’aimerais pouvoir travailler 3-4h par jour.

Il faut que je trouve des solutions pour me rapprocher au maximum de mon idéal de temps de travail.

 

[Jour 10]

Il est 22h30 mais je ne voulais pas rater mon message quotidien. 

J’ai passé une très bonne journée avec Emily et les enfants. Puis ce soir, avec l’équipe de l’association de la Médiation en 3D. 

Je vais pouvoir aller recharger mes batteries et rêver à mon projet. 🌙

 

[jour 11] Donner un sens à sa vie renforce le système immunitaire

J’ai envie de partager une photo du magazine Psychologies. 

Je l’ai acheté pour lire le dossier : comment l’esprit guérit le corps. 

C’est d’actualité! 

 

[jour 12] 

J’ai profité de la fin d’après-midi et de la soirée pour travailler. 

J’ai trop de la chance d’aimer autant ce que je fais. 😍

Et demain, portes ouvertes pour faire découvrir les ateliers à des nouveaux parents.

Bonne nuit. 

 

[jour 13] J’ai une énergie énorme. 

Et d’ailleurs mon corps me fait beaucoup moins mal. Comme par hasard!

Ce matin, je suis allée à mon english meeting. J’ai adoré. 

Je continue de parler anglais et je pense en anglais.
J’ai toujours été fascinée par cette langue. Nous avons discuté de livres d’enquêtes policières, et je me suis rappelée à quel point j’aimais ça.

Depuis 2013, je n’en lis plus car j’ai consacré chaque minute de mon temps libre pour lire et approfondir mes connaissances sur l’enfant.

Mais j’ai décidé qu’au mois de juin, pendant mes 3 semaines de vacances, je lirai des enquêtes policières (on m’a conseillé Fred Vargas) et des livres en anglais pour mettre mon cerveau au défi!

Et fini les sous titres en français pour les séries, ça sera en anglais now!

J’aime tellement apprendre! Et j’en ai tellement besoin pour me sentir vivante!

Et bonne nouvelle, mon nouveau projet va m’offrir cette opportunité! 😍

Et quand je serai bilingue dans 3-4 ans, je pourrai faire évoluer mon projet!!!

 

 

[Jour 14] 

J’ai bien avancé aujourd’hui! 😀

J’ai travaillé plusieurs heures et trouvé des solutions aux premiers problèmes que je rencontre.

D’ici quelques jours, je vous donnerai des indices pour que vous comprenez ce que je mijote!
J’ai hâte de partager avec vous ce projet qui me remplit d’enthousiasme.

 

[jour 15]

J’aime tellement travailler sur mon projet que j’ai un problème. 

J’aimerais pouvoir m’y consacrer du matin au soir et je pense qu’à ça!

J’avance super vite!
Vivement la semaine de vacances en avril et les 2 mercredis fériés du mois de mai!

Premier indice : en rapport avec les enfants!

Je blague! Vous vous en doutiez déjà!

Premier indice : la transmission. 

 

[jour 16] 

Même si j’ai l’impression d’avoir perdu mon après-midi, (j’attends depuis 1 h dans la salle d’attente de ma dentiste à Châlon, pour des gouttières pour ne plus avoir de maux de tête), et même si j’ai reçu une réponse négative aujourd’hui, voilà une photo qui résume bien comment je me sens par rapport à mon projet.

Et 2ème indice : je souhaite m’adresser aux professeurs des écoles, aux parents qui font l’école à la maison, aux éducateurs au sens large.

 

[Jour 17] Comment accompagner les enfants pour un plein épanouissement affectif et cognitif?

J’ai gardé le suspense suffisament longtemps. Et si je vous donne un nouvel indice comme « en ligne », vous allez deviner.

Voilà ce que je mijote depuis 17 jours :

Je prépare une formation en ligne pour vous aider à accompagner chaque enfant à developper son potentiel.

Cette formation s’adressera aux professeurs des écoles, aux parents qui font l’école à la maison, aux éducateurs au sens large.

La connaissance du Matériel Montessori est nécessaire mais avant de se lancer, il y a déjà tant de choses à découvrir en amont : comprendre les fondements théoriques me semble prioritaire.

Ces vidéos pourront évidemment être suivies de stages dans des ambiances Montessori dans le privé ou dans le public. 

Et je serai ravie de vous accueillir sur place, à Perrigny les Dijon pour 21h de pratique.

Je proposerai également des coaching téléphoniques pour vous aider à évoluer dans vos pratiques et répondre de façon concrète à vos problématiques quotidiennes.

L’avantage des formations en ligne, c’est que vous apprenez à votre rythme, sans avoir à vous déplacer (gains de temps), sans frais de transport et d’hébergement (gain financier). 

Et pour ne pas se priver des interactions, vous aurez accès à un groupe Facebook privé.

Si vous avez des attentes particulières, faites moi signe.

 

 

[jour 18] 

Comment être sûr de ne pas se faire avoir avec une formation en ligne?

En 2014, j’ai investi 2800 euros dans une formation Montessori en ligne car j’étais passionnée et je voulais apprendre, apprendre et encore apprendre. Je ne pouvais pas partir 1 an en formation alors je m’étais dis qu’une formation en ligne me conviendrait bien.

Oui, sauf que j’ai été extrêmement déçue. Je n’ai rien appris, la qualité n’était pas au rdv et la personne m’a mis des bâtons dans les roues pour faire un stage.

Bref, 2800 euros de gâché.

C’était il y a 5 ans mais je n’en suis toujours pas remise.

Il est hors de question que je vous fasse perdre de l’argent et du temps.

Mon objectif est que cette formation vous apporte le plus possible. 

Et évidemment, le coût sera au moins divisé par 10.

 

[Jour 19]

« Rêvez comme si vous alliez vivre éternellement.

Vivez comme si vous alliez mourir demain. » 

James Dean

En décembre 2016, j’ai pris une disponibilité après avoir travaillé 11 ans comme enseignante. 

J’ai décidé d’accompagner des enfants en respectant mes convictions et tout simplement les mécanismes naturels d’apprentissage. 

Et j’ai décidé de vivre de ma passion, sans sécurité financière.  

Avril 2019, 2 ans et 5 mois plus tard, je passe à la vitesse supérieure, j’ai un défi à relever! 

Que le nombre d’enfants qui en profitent soit multiplié par 10, 100, 1000. 

C’est une évidence pour moi d’accompagner tous les adultes qui souhaitent connaitre l’essentiel pour permettre à chaque enfant de développer son plein potentiel. 

Et pour accompagner le plus d’adultes possible, une formation en ligne est LA solution. 

Je règle les soucis techniques (hébergement des vidéos, les compresser, etc..), ce n’est vraiment pas ce que je préfère mais je garde mon objectif en tête et cela me motive!!! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *