Archives de
Mois : mars 2017

Ma bibliographie de 2013 à aujourd’hui

Ma bibliographie de 2013 à aujourd’hui

J’avais envie de partager avec vous la liste de tous les livres qui m’ont inspiré et fait voir les choses différemment depuis 2013.

Faites vous plaisir, il y a des trésors. Je vous copie les liens si vous avez envie de vous les offrir.

 

« Trois amis en quête de sagesse » Christophe André, Matthieu Ricard et Alexandre Jollien

« Etre heureux ce n’est pas nécessairement confortable » Thomas d’Ansembourg

« Cessez d’être gentil, soyez vrai ! Etre avec les autres en restant soi-même » Thomas d’Ansembourg

« La ferme des enfants, une pédagogie de la bienveillance » Sophie Bouquet-Rabhi

« Qui veut jouer avec moi ? » Lawrence Cohen

« La pédagogie de la mouche » Bernard Collot

« Ecouter pour que les enfants parlent, parler pour que les enfants écoutent » Faber et Mazlich

Lire la suite Lire la suite

« L’effet cumulé » de Darren Hardy

« L’effet cumulé » de Darren Hardy

Dès les premières pages de ce livre, je me suis dit : il faut que je prenne des notes pour partager ce trésor sur mon blog. C’est ce que je vais faire au fur et à mesure de ma lecture.

J’ai envie de vous dévoiler le contenu de ce livre pour vous donner envie de le lire mais sans tout dévoiler pour ne pas avoir de souci avec l’auteur et que vous trouvez un bénéfice en le lisant. Sous la vidéo, j’ai mis le lien du livre.

Darren Hardy parle de succès et de ce qu’il faut réellement faire pour en avoir. On ne peut pas trouver le succès, l’amour, l’amitié, la confiance en soi ou l’argent en restant dans son canapé sans rien faire. Il insiste sur le fait que cela ne s’obtient pas facilement. Pour devenir riche, influent et excellent dans son domaine, cela nécessite du temps et du travail.

Ca m’a rassuré de lire ça car je pense en être capable.

L’effet cumulé, c’est faire des choix minimes mais intelligents. Il ne faut pas que cela nous demande un effort colossal. Les changements passent presque inaperçus. On obtient quasiment aucun résultat immédiat mais ça va payer sur le long terme. Et il faut de la régularité.

Donc choix minimes mais intelligents + constance + temps = différence radicale

Il donne l’exemple du penny magique et l’exemple de 3 amis.

Et des mauvaises décisions peuvent avoir un effet ricochet et des conséquences désastreuses.

 

Depuis plusieurs mois, mon mari se lève à 6h du matin au lieu de 7h. Il a lu le livre de Hal Herold « Miracle Morning ».  Il profite de cette heure pour faire de la méditation et lire. Le nombre de livres qu’il lit a explosé. Et ses connaissances aussi. Il ne lit pas des romans policiers mais des livres de développement personnel, des biographies…

Et moi, à cause de ma fatigue chronique, je me disais que je ne pouvais pas faire comme lui sinon il faudrait que j’aille me coucher à 20h30. Et un jour, il m’a dit : tu ne peux pas te lever à 6k, ok. Mais pourquoi tu ne te lèverais pas à 6h50. Depuis plusieurs semaines, je me lève seulement 10 minutes plus tôt. On pourrait se dire que ça ne fait pas une grande différence. J’ai le temps de lire 6-8 pages de plus mais ça change beaucoup. J’ai le temps de lire beaucoup plus de livres. En 1 an, ça fera 2920 pages de plus.

Et quand je pense à mon beau-père, il a travaillé énormément toute sa vie. La clé du succès, c’est le travail, la discipline et les bonnes habitudes. Cette idée a l’air contradictoire avec ce que Tim Ferries dit dans « La semaine de 4 heures »

Lire la suite Lire la suite